LES LIVRES

Plus personne pour aujourd'hui

Protection rapprochée

Dernier avis avant démolition

Nouvelles à ne pas y croire

Textes en ouvrages collectifs

ATELIERS D'ÉCRITURE

Pour qui ? Et où ?

Ecriture littéraire

Ecriture journalistique

Atelier "fake news"

Contact et tarifs

EN SAVOIR PLUS

L'auteur / contact

Les éditeurs

Chroniques

Audio et vidéo

Libraires-médias

POSTFACE

Ma bibliothèque

Mes têtes à clics

Dédicaces à risque

Chaîne Youtube de l'écrivain Fabien Maréchal  Facebook auteur Fabien Maréchal  Fabien Maréchal écrivain sur Babelio

Deux nouveaux textes sont en ligne : L'Armoire espagnole, dans l'E-Musée de l'objet (de famille), et le poème Entaille, sur Jeudidesmots

 

 

Veuillez vous diriger vers les caisses

 

 

EN LIBRAIRIE

Tous les ouvrages peuvent être commandés auprès de toutes les librairies qui ne les auraient pas en stock.

 

Vous pouvez même effectuer votre commande à une librairie via Internet sur Place des libraires, sur Paris Librairies (choisissez la librairie la plus proche, votre livre, et on vous prévient quand il est arrivé) ou sur Lalibrairie.com (choisissez le livre et le point de livraison).

 

1200 librairies indépendantes sont répertoriées sur cette page.

 

SITES DE VENTE EN LIGNE

Certes, vous trouverez tous les ouvrages présentés ici sur les grandes plateformes de vente en ligne. Cependant : vous ne les paierez pas plus cher chez un(e) véritable libraire, vous éviterez des frais de port, vous ne serez pas livré(e) moins rapidement, et vous aurez en face de vous un représentant d'une espèce que beaucoup voudraient voir disparaître : un être humain qui pense.

 

Par ailleurs, votre achat contribuera à faire tourner l'économie locale, au lieu d'engraisser une entreprise qui planque ses bénéfices dans des paradis fiscaux. N'oubliez pas : quand les libraires seront morts, les éditeurs et les auteurs indépendants seront morts avec eux, et on éditera surtout la soupe bankable vendable en tête de gondole.

 

Donc, au pire, si vous habitez au milieu des arbres et préférez votre canne à pêche à un centre-ville parfumé au CO2 (je ne vous jette pas la pierre, c'est mon rêve), privilégiez les réseaux indépendants pour commander en ligne.

 

Merci... et bonne lecture !